Un toit vert2020-09-17T14:23:28-05:00

Project Description

Résidentiel

Un toit vert

L’immeuble multirésidentiel Un Toit Vert, à Québec, est certifié LEED pour les habitations de moyenne hauteur, niveau Platine. Cet ensemble de 70 logements abordables a été réalisé dans le cadre du programme AccèsLogis Québec, administré par la Société d’habitation du Québec. Il a pris forme à partir du printemps 2018 dans l’écoquartier D’Estimauville.

Parmi les stratégies durables intégrées au design de ce projet, qui visait initialement une certification LEED Or, figurent les suivantes :

  • Configuration du bâtiment favorisant la création d’une cour intérieure végétalisée qui profite d’un excellent ensoleillement et contribue à atténuer des sources de bruit environnantes;
  • Géométrie du bâtiment favorisant la ventilation naturelle des logements;
  • Toiture végétalisée, sur 40 % de sa surface, contribuant à la réduction de l’effet d’îlot de chaleur;
  • Localisation de la totalité des cases de stationnement en souterrain permettant une importante présence de surfaces végétalisées sur le site et favorisant la réintégration de la biodiversité dans ce milieu urbain, en plus de réduire l’effet d’îlot de chaleur;
  • Utilisation de matériaux locaux, sains, sans COV et à haut pourcentage de matières recyclées.

Outre Un Toit en Réserve, l’équipe de projet réunissait notamment le GRT Action-Habitation, Lafond Côté Architectes et TERGOS (architecture), Genecor Experts-Conseils (génie électromécanique), CIME Consultants (génie structural et civil), Constructions Richard Arsenault (entrepreneur général), Écobâtiment (certification du bâtiment) et Les Ferrailleurs du Québec pour la fabrication et la pose de l’acier d’armature du béton.

Particularité du projet: réduire les ponts thermiques

Les concepteurs avaient pour tâche de réduire au minimum le risque de pont thermique entre les balcons et les dalles intérieures climatisées afin de limiter la condensation, d’assurer le confort des occupants et d’économiser l’énergie. Pour ce faire, les ingénieurs en structure du projet, CIME Consultants, ont commandé des rupteurs de pont thermique porteurs IsokorbMD  fabriqués par Shock North America. Ces modules augmentent les économies d’énergie grâce à leur bloc de polystyrène expansé renforcé au graphite, dont la conductivité s’élève à moins de 2 % de celle du béton, et à leur barre d’armature d’acier inoxydable, un matériau trois fois moins conducteur que l’acier au carbone.

Ils sont placés au niveau de la couche isolante de l’enveloppe du bâtiment, entre le balcon et la dalle de plancher correspondante. Les barres d’armature qui font saillie de chaque côté du rupteur sont coulées l’une dans la dalle de plancher et l’autre dans le balcon selon le procédé classique. Les modules assurent ainsi l’isolation ininterrompue du bâtiment tout en portant des charges équivalentes à celles des dalles classiques en béton coulé. Au total, ce sont 67 balcons, plus le balcon d’une salle commune, qui ont été équipés de rupteurs de pont thermique.

Les rupteurs de pont thermique ont été faciles à installer, selon Gabriel Lévesque, contremaître en acier chez Les Ferrailleurs du Québec. Son équipe a fixé les barres d’armature des rupteurs à celles des dalles de plancher et des dalles de balcon. Les balcons ont été coulés avant les planchers, en général le même jour, mais en utilisant des bétons différents.

Information

DATE 

2018-2019

LIEU 

Écoquartier d’Estimauville à Québec

CATÉGORIE 

Résidentiel

DONNEUR D’OUVRAGE 

Action-Habitation de Québec

INGÉNIEUR EN STRUCTURE 

Cime Consultants inc.

ARCHITECTE  

TERGOS Architecture inc. et Lafond Côté Architectes

ENTREPRENEUR GÉNÉRAL 

Construction Richard Arsenault Inc.

FABRICANT

Les Ferrailleurs du Québec inc.

FOURNISSEUR DE RUPTEURS DE PONT THERMIQUE 

Shock North America

Photos du projet