Loading...
Fabrication2019-02-26T14:23:05+00:00

Acier d’armature

Fabrication de l’acier d’armature

Les barres d’armature en acier sont fabriquées à partir d’acier fondu, en formant de grandes barres rectangulaires, puis en les faisant passer à travers une série de matrices pour les façonner en barres d’acier d’armature. Pendant le processus de formage, des déformations sont formées dans la surface des barres ce qui permet de transférer les charges entre le béton et l’acier d’armature.

La fabrication comprend le coupage et le marquage des barres, la mise en faisceaux, le pliage et le chargement pour le transport de l’acier selon un bordereau spécifié.

NOMENCLATURE/IDENTIFICATION DES BARRES

Avant de débuter la fabrication, une nomenclature des matériaux doit être fournie. Cette nomenclature doit indiquer:

  • Le projet
  • Le numéro de contrat
  • Le numéro de la commande
  • Le numéro du bordereau
  • La nuance
  • La marque d’identification des barres
  • Le nombre de barres
  • La grosseur des barres
  • La longueur des barres
  • La masse
  • La localisation dans la structure
  • Le pliage si requis

Lorsque la nomenclature est disponible, on peut utiliser deux méthodes pour identifier les barres aux fins de la fabrication et de l’installation.

BORDEREAUX ET ÉTIQUETTES

Les étiquettes sont généralement faites d’un matériau résistant aux intempéries et sont habituellement préparées par ordinateur. Les fabricants peuvent utiliser leurs étiquettes de plusieurs façons. Par exemple, différentes couleurs d’étiquette peuvent être utilisées pour identifier les paquets des différentes parties d’une structure.

SÉQUENCE DE FABRICATION

  • COUPAGE/CISAILLEMENT
    La première opération à l’atelier consiste à couper les barres aux longueurs appropriées. Les barres droites sont mises en paquets, étiquetées/peintes, puis envoyées directement à l’aire d’expédition. Les barres qui exigent un façonnage supplémentaire sont envoyées aux aires de processus appropriées de l’atelier avant d’être renvoyées à l’aire d’expédition.
  • MISE EN FAISCEAUX
    Un faisceau comporte des barres d’armature d’une seule grosseur et de longueurs semblables. Pour des raisons pratiques, on peut mettre en faisceaux de petites quantités de barres. Les barres spéciales doivent être regroupées ensemble. Les barres droites et les barres courbées doivent être regroupées séparément. Les masses des faisceaux ne doivent pas dépasser la capacité de levage de l’atelier ou du chantier.
  • PLIAGE
    Les barres d’armature doivent être pliées à froid avec précision aux dimensions spécifiées, dans la plage des tolérances indiquées à la fig. 6.1. Le diamètre de pliage doit être conforme à la table 5 de l’annexe. L’acier d’armature ne doit pas être plié ou redressé d’une manière qui compromettra l’intégrité du matériau.
  • CHARGEMENT POUR LE TRANSPORT
    Au moment de charger et de fixer les faisceaux sur les remorques ou camions, on doit assurer une distribution uniforme de la masse sur l’ensemble de la plateforme et respecter les règlements locaux sur le transport et la sécurité. On doit utiliser une quantité suffisante d’éléments d’arrimage pour sécuriser le chargement.
  • ASSURANCE DE LA QUALITÉ
    Bien qu’il n’y ait aucune norme industrielle sur l’assurance de la qualité, il incombe au fabricant de s’assurer que la quantité, la grosseur, la nuance, la longueur et la forme des barres livrées sur le chantier sont appropriées. Le fabricant peut se procurer des méthodes et des procédures qui l’aideront à obtenir le niveau de qualité désiré.

TOLÉRANCES

Les limites pratiques imposées par l’armature, l’équipement utilisé et la vitesse de production rendent nécessaire l’établissement de certaines marges de tolérance de fabrication qui peuvent être rencontrées avec de l’équipement standard. Lorsqu’on exige un degré de précision autre, l’ingénieur doit spécifier clairement cette exigence. Des coûts additionnels seront exigés pour toute déviation par rapport aux tolérances standard.